Document sans nom

 

234 pages - 18,6 €

Format : 14 x 20,5

ISBN : 2 84321 005 4

Parution : 1997
Madame de Staël 
 
Œuvres de jeunesse
[Lettres sur les ouvrages et le caractère de J.-J. Rousseau – Zulma, fragments d'un ouvrage – Recueil de morceaux détachés : épître au malheur – Essai sur les fictions – Mirza ou lettre d'un voyageur – Adélaïde et Théodore – Histoire de Pauline]

Présentation de Simone Balayé
Texte établi par John Isbell et annoté par Simone Balayé



Tel un prisme réfractant sa pensée et sa production ultérieures, les œuvres de jeunesse de madame de Staël présentent à la fois des essais théoriques et de brefs romans.
Parmi les premiers, les Lettres sur les ouvrages et le caractère de Jean-Jacques Rousseau révèlent ses opinions philosophiques. L'Essai sur les fictions résume quant à lui ses conceptions esthétiques en matière littéraire : elle privilégie « la seule peinture des mouvements du cœur », à l'instar de Rousseau, Fielding et Richardson.
Loin de s'en tenir à ses théories, la fille de Necker les applique : elle n'avait pas vingt ans qu'elle avait déjà écrit ses nouvelles. Les principales se déroulent dans le cadre pré- romantique de lointains exotiques. Partout, dans ces récits tragiques d'aventure, de passion et de sacrifice, les héroïnes tombent, innocentes victimes d'un monde d'hommes qu'elles surmontent cependant grâce à leur grandeur d'âme.
Dans ces premières œuvres, c'est tout l'art et la pensée de l'inspiratrice du romantisme français qui déjà se révèle.

Madame de Staël (Anne-Louise-Germaine Necker, baronne de Staël-Holstein), 1766-1817. Fille de Necker elle illustre, comme Rousseau, l'influence helvétique sur les idées politiques, morales et littéraires de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle. Parmi ses principaux ouvrages: Delphine, Corinne ou l'Italie, De l'Allemagne.

Du même auteur...