Document sans nom

 

210 pages - 17,5 €

Format : 14 x 20,5

ISBN : 2 904227 88 1

Parution : 1995
Elio Bartolini 
 
Le crépuscule de Casanova (1774-1798)
 
Traduit par Isabelle Abramé-Battesti


Les trois mille pages de l'Histoire de ma vie de Casanova s'interrompent brusquement à son retour à Venise en 1774. Il ne mourra que plus de vingt ans après, laissant délibérément dans l'ombre la chronique amère de son déclin. C'est cette période mal connue qu'Elio Bartolini retrace grâce à des témoignages et des documents d'archives.
Le temps des succès mondains et amoureux révolu, Casanova essuie une suite de revers qui le conduisent à devenir espion à la solde de l'Inquisition vénitienne. En 1782, une ultime bravade contre l'aristocratie de la Sérénissime l'en chasse définitivement : ses errances, qui le mènent dans la Vienne de Mozart et de Da Ponte, s'achèvent en Bohême, où, dans la retraite du château de Waldstein, l'aventurier revit ses heures de bonheur et d'insolence en rédigeant ses mémoires, avant de mourir, en 1798, survivant de l'Ancien Régime, oublié dans une Europe emportée par les tumultes de la Révolution et les victoires de Bonaparte.

Elio Bartolini est né dans le Frioul en 1922. Il a publié récemment Deux histoires romanes. Il avait auparavant présenté et annoté Le Duel de Giacomo Casanova et Les trente-trois lettres de Francesca Buschini à Casanova. Son Crépuscule de Casanova a connu un très grand succès en Italie.

Du même auteur...