Document sans nom

 

198 pages - 15,2 €

Format : 14 x 20,5

ISBN : 2 904227 58 X

Parution : 1991
 La Morlière 
 
Angola
 
Texte intégral conforme à l'édition de 1749
Édition établie et présentée par Jean-Paul Sermain



Angola , sous les apparences d'un roman, libertin et mondain, est l'histoire d'une véritable éducation sentimentale dont l'action se situe dans un monde féerique.
Le héros, Angola, est menacé à sa naissance par une fée de souffrir en amour faute de «patience». Instruit des seuls plaisirs de la galanterie, il se voit désemparé quand il découvre la réalité de la passion. Le prix à payer sera cruel. Le soir de son mariage, un puissant génie frappe de sommeil Angola au moment décisif et le lecteur découvre le sens de cette «impatience» amoureuse qu'avait promise la fée. Angola sera finalement désenchanté mais un peu tard.
Grâce au subterfuge du conte, l'auteur se livre à une critique acerbe des mœurs policées mais perverties de la Cour de Louis XV.
La réussite du roman, son charme, tiennent avant tout dans le rythme alerte de la narration, le cocasse des situations, l'aisance d'un style cherchant jusqu'où l'élégance peut voiler l'indécence.

Charles de La Morlière (1709-1785) appartient à une famille de parlementaires. Il entre dans le corps des Mousquetaires du roi avant de mener une vie de bohème qui alimentera la chronique scandaleuse. Homme de théâtre, auteur de nombreux romans, son nom reste attaché à son meilleur ouvrage : Angola , paru en 1746.

Du même auteur...