Document sans nom

 

264 pages - 18,6 €

Format : 14,5 x 22,5

ISBN : 2 904227 35 0

Parution : 1989
Bernard Deschard 
 
L'armée et la Révolution
Du service du Roi au service de la Nation
 


Que valait l'armée dont disposait la monarchie au début de 1789 ? Comment n'a-t-elle pas « éclaté » dès le printemps de cette même année ? Comment expliquer qu'elle ait pu en 1792 fournir à la Nation la doctrine, l'encadrement et l'équipement qui permirent les victoires de Valmy et de Jemmapes ?
C'est à ces questions que s'efforce de répondre cet ouvrage, en soulignant la qualité et l'efficacité des hommes qui, de 1763 à 1788, ont travaillé à effacer l'humiliation des guerres désastreuses du règne de Louis XV.
Ces hommes, qu'ils aient servi dans les « bureaux de la guerre » ou plus modestement dans le rang, n'étaient pas, dans leur grande majorité, issus d'une caste jalousement isolée de la Nation. Ces soldats provenaient d'une « France militaire » dont la vitalité ne s'était pas démentie au cours du XVIIIesiècle. Tous n'étaient pas, il s'en faut, des mercenaires : on comptait parmi eux d'anciens miliciens, ces « appelés » de l'Ancien Régime. Mais l'esprit de corps, acquis pendant de longues années passées sous les drapeaux du même régiment en avaient fait des professionnels.
Insensibles aux courants d'idées qui parcouraient la Nation, ils auraient pu, en 1789, jouer les prétoriens. S'ils ne l'ont pas fait, c'est que, paradoxalement, leurs officiers ne les y ont pas invités. En 1792, l'armée du Roi est devenue celle de la Nation.

Bernard Deschard. Général de Brigade, spécialiste de l'histoire militaire au XVIIIe siècle. Il est l'auteur d'une étude sur Le régiment de la Reine-Cavalerie (l716-1786) et d'une thèse consacrée à L'étude sociologique et institutionnelle des bas- officiers de l'armée royale (1750-1789) .

Du même auteur...