Document sans nom

 

230 pages - 16,8 €

Format : 14 x 21,5

ISBN : 2 904227 26 1

Parution : 1988 - épuisé
Johannes Urzidil 
 
Le Triptyque de Prague
 
Traduit par Jacques Legrand


Dans le Triptyque de Prague Johannes Urzidil réinvente de façon romanesque son enfance et sa jeunesse à Prague, en cette mythique saison heureuse du début du siècle. Il se fait le chantre de sa ville, magique cité slavo-germano-israélite où se croisent cultures et civilisations.
En plusieurs tableaux, Urzidil déroule sous nos yeux l'histoire riche en aventures et en découvertes de la vie de son héros : Son enfance au milieu des cafés, des marchés, des petits métiers, des personnages pittoresques; sa jeunesse dans les rues de la ville cosmopolite qui vit avec humour et nostalgie ses contradictions et le déclin de la vieille Europe; ses amours, partagés entre deux femmes; son apprentissage de l'amitié et aussi de la solitude.
Dans une langue chaleureuse, pleine à craquer de fantaisie et d'émotion, Urzidil dépeint ses personnages avec un art de conter d'une grande finesse qui tient le lecteur en haleine.

Johannes Urzidil (1896-1970), écrivain et journaliste praguois de langue allemande participa à l'activité culturelle de Prague, aux cotés de Kafka, Heinrich Mann, Milena... jusqu'à l'arrivée de Hitler. En 1939 il s'enfuit en Italie puis s'installe aux Etats-Unis où il écrit la plupart de ses livres. Sa prose en grande partie autobiographique époque sa souvenirs de Prague et de Bohème.
Parmi ses principaux ouvrages : Die verlorene Geliebte (1956), Le Triptyque de Prague (l960), premier ouvrage de Johannes Urzidil traduit en français.

Du même auteur...