Document sans nom

 

192 pages - 18,25 €

Format : 14 x 22

ISBN : 2 84321 047 X

Parution : 2002
David Herbert Lawrence 
 
Apocalypse
 
Présentation de Gilles Deleuze
Traduction nouvelle de l’anglais par Fanny Deleuze



D. H. Lawrence consacra sa dernière œuvre à un vaste commentaire de l'Apocalypse. Son livre visionnaire présente une critique radicale du christianisme et de la civilisation occidentale.
Pour Gilles Deleuze, qui souligne l'actualité politique étonnante de ce grand texte littéraire, il y a « beaucoup de ressemblance entre la Nouvelle Jérusalem et l'avenir qu'on nous promet, pas seulement dans la science-fiction, plutôt dans la planification militaire-industrielle de l'état mondial absolu ». En effet, la modernité de l'Apocalypse est moins dans les catastrophes annoncées que dans « l'instauration démente d'un pouvoir ultime, judiciaire et moral. »
Ce testament spirituel de Lawrence constitue pourtant un appel joyeux au réveil de cet esprit païen qui nous incite à demeurer intensément vivants.

D. H. Lawrence naît dans le Nottinghamshire en 1885. Issu d'une famille de mineurs, il se consacre très jeune à la littérature. En 1915, son ouvrage L'Arc-en-ciel fait scandale et est interdit. Lawrence vivra désormais le plus souvent à l'étranger, en Italie, en France, en Australie, au Nouveau-Mexique, jusqu'à sa mort à Vence en 1930.
Parmi ses principaux ouvrages, citons Amants et fils, Femmes amoureuses, Le Serpent à plumes, L'Amant de Lady Chatterley dont la publication ne sera autorisée en Angleterre qu'en 1960.

Du même auteur...