Document sans nom

 

270 pages - 26,4 € €

Format : 140 x 220

ISBN : 978 2 84321 135 5

Parution : 2011
Stéphanie Genand  | Claudine Poulouin 
 
Parcours dissidents au XVIIIesiècle
La marge et l'écart


[Textes de : Christelle Bahier-Porte, Jean-Daniel Candaux, Michel Delon, Camille Guyon-Lecoq, Zeina Hakim, Marc Hersant, Élisabeth Lavezzi, Françoise Le Borgne, Florence Lotterie, Virginie Pasche, Jean-Marie Roulin, Catriona Seth, Marie-Florence Sgaitamatti, Agnès Steuckardt, Leslie Walker, Antonia Zagamé, Stéphane Zékian ]



Le XVIIIe siècle s’est longtemps défini comme le temps des certitudes et des grandes idées : nature, bonheur, libertinage, Lumières et raison militante, autant d’étendards qui dessinent le
visage d’une époque placée par la Révolution sous le double signe de la perfectibilité et de la philosophie. Cette lecture, fondée sur le programme de l’Encyclopédie et le triomphe du savoir dans les années 1760, laisse pourtant dans l’ombre l’autre visage du siècle : celui qui élit la marge comme espace légitime — il est des auteurs inclassables et des œuvres qui échappent aux codes de leur époque.
Ce volume se propose d’examiner du XVIIIe siècle non plus ce qui se construit avec évidence, mais ce qui se défait ; de privilégier sur la constitution des savoirs leurs mutations, sur l’identité le mouvement, sur la certitude les dissolutions ; d’explorer, au lieu des espaces familiers, les terres inconnues qui jouxtent les frontières.
De la Régence, partagée entre l’autorité du Grand siècle et la volonté de rupture, au Consulat, dont le monde en ruines impose une refondation des modèles, de nouvelles figures émergent, qui révèlent une prédilection pour les trajectoires à l’écart. Les textes réunis dans cet ouvrage interrogent, à partir de différents corpus (fictions, mémoires, dictionnaires, écrits sur l’art et la musique), ces parcours dissidents du XVIIIe siècle.

Stéphanie GENAND, ancienne élève de l’ENS et agrégée de Lettres Modernes estMaître de conférences à l'Université de Rouen et membre junior de l’Institut universitaire de France. Spécialiste de la fin du XVIIIe siècle, elle travaille sur l’articulation de l’écriture et de l'histoire, les refondations littéraires sous la Révolution, les romans d’émigrés et les auteurs au tournant des Lumières.
Claudine POULOUIN est agrégée de Lettres Modernes et Professeur de littérature à l’Université de Rouen. Ses travaux portent sur la représentation des origines et l’histoire à la fin du Grand siècle. Directrice de la Revue Fontenelle, elle est spécialiste de cet auteur et de l’esprit philosophique au XVIIe siècle.

Du même auteur...