Document sans nom

 

256 pages - 25 €

Format : 14 x 22

ISBN : 978 2 84321 143 0

Parution : 2013
Anne Coudreuse 
 
Le Goût des larmes au XVIIIe siècle
 
 


Le Goût des larmes au XVIIIe siècle présente une enquête sur le pathos en un siècle où l’on a beaucoup pleuré, seul ou en public, au théâtre ou en famille, en lisant ou en écrivant. Pleurer, c’était manifester sa sensibilité et donc sa vertu. Mais les larmes ont aussi un prix et le pathos peut donner lieu à une forme de marchandisation des émotions. Cette notion paradoxale emprunte à la fois au sublime et à l’obscène, ce qui fait sa fascinante ambiguïté. Le pathos s’inscrit dans une esthétique fondée sur le mélange des genres et cherche à exprimer l’inexprimable pour échapper au silence.
Demander à cette littérature pourquoi elle pleure revient à comprendre à quoi elle pense. Cela nous permet de lire en miroir la société contemporaine où l’on assiste à un retour du pathos dont témoigne la téléréalité.

Anne Coudreuse est maître de conférences en Littérature du XVIIIe siècle à l’Université Paris 13 et membre honoraire de l’Institut universitaire de France. Ses recherches portent sur les écritures de soi au XVIIIe siècle et dans la littérature contemporaine. Chroniqueuse pour la revue Les Moments littéraires, elle prépare actuellement un livre sur Les Lumières aujourd’hui et un volume collectif sur Sade et les femmes.

Du même auteur...