Document sans nom

 

96 pages - 12,2 €

Format : 14 x 22

ISBN : 2 84321 072 0

Parution : 2005
David Herbert Lawrence 
 
Psychanalyse et inconscient
 
Préface de Paul-Laurent Assoun
Traduit de l’anglais par Élise Argaud



Comment Lawrence appréhende-t-il la psychanalyse ? Qu'est-ce que sa posture envers le savoir freudien révèle de sa propre vision ? En bref, que lui veut-il ? Tel est en effet Lawrence : un chevalier de l'Apocalypse combiné à un autodidacte appliqué.
Confronté à la psychanalyse, il commence par « monter sur ses grands chevaux » pour en dénoncer le danger et les limites, mais il enfourche cette redoutable cavale pour la retourner contre les idéaux nocifs et édifier sa propre « vision du monde ».
Adressant à Freud le reproche de « mentaliser » l'inconscient, Lawrence se donne pour mission de rendre le sexe à sa grande fonction vitale, ainsi que de démystifier l'amour et ses illusions dans une œuvre romanesque hantée par le féminin et sa jouissance.

David Herbert Lawrence naît dans le Nottinghamshire en 1885. Issu d'une famille de mineurs, il se consacre très jeune à la littérature. En 1915, son ouvrage L'Arc-en-ciel fait scandale et est interdit. Lawrence vivra désormais le plus souvent à l'étranger, en Italie, en France, en Australie, au Nouveau-Mexique, jusqu'à sa mort à Vence en 1930. Parmi ses principaux ouvrages, citons Amants et fils, Femmes amoureuses, Le Serpent à plumes, L'Amant de Lady Chatterley, Apocalypse que nous avons publié en 2002.

Du même auteur...