Document sans nom

 

98 pages - 12 €

Format : 12,5 x 19,5

ISBN : 2 904227 62 8

Parution : 1992
Egon Erwin Kisch 
 
La Chute du colonel Redl
Enquête sur la fin de l'Autriche-Hongrie

Traduit et préfacé par Pierre Béhar



A la veille de la Première Guerre mondiale, un immense scandale ébranla l'Autriche-Hongrie. Un des principaux chefs des services de renseignement, le colonel Redl, avait été un espion à la solde de puissances étrangères.
Egon Erwin Kisch, grand reporter à Prague, avait révélé l'affaire. Son enquête est le classique du genre : c'est d'abord une trépidante histoire d'espionnage, le récit de la poursuite et du suicide du traître démasqué. Mais Kisch va plus loin. A travers cette enquête, il reconstitue, par-delà la psychologie et l'aventure d'un personnage hors du commun, tout l'univers mental et social de l'empire austro-hongrois à la veille de la guerre qui allait l'emporter.

Egon Erwin Kisch (Prague, 1885-1948) : écrivain, journaliste, il travailla pour la presse libérale de Prague et de Berlin jusqu'à l'arrivée du nazisme, puis s'engagea dans la guerre d'Espagne et émigra au Mexique. Il porta le grand reportage à la hauteur d'un genre littéraire. Parmi ses principaux livres : Der rasende Reporter (1924), La Chine secrète (1935), Découvertes au Mexique (1947).
De cet ouvrage a été tiré un film : Colonel Redl , réalisé par Istvan Szabo.

Du même auteur...