Document sans nom

 

336 pages - 22,1 €

Format : 14,5 x 22,5

ISBN : 2 904227 45 8

Parution : 1990 - Existe en ebook
Jean-François Labourdette 
 
Vergennes, Ministre principal de Louis XVI
 
 


Les ministres des affaires étrangères s'honorent encore de s'asseoir derrière « le bureau de Vergennes » comme si ce ministre de Louis XVI avait voulu léguer à ses successeurs le symbole de ce qu'il fut essentiellement : un diplomate.
Ce rôle qu'il assuma depuis sa première ambassade en Turquie dès 1754, il le mènera jusqu'à sa mort en 1787, restant, les treize dernières années de son existence, le ministre le plus écouté du « Conseil du Roi » où les affaires étrangères étaient la Politique par excellence.
Ainsi l'indépendance de l'Amérique est pour beaucoup l'œuvre de Vergennes ; c'est à lui que l'on doit le choix de l'aide aux Insurgents, l'entrée en guerre contre l'Angleterre, le corps expéditionnaire de Rochambeau.
La paix de Versailles qui en 1783 rétablit le prestige de la France en bridant les appétits de la Prusse et de la Maison d'Autriche fut aussi le grand œuvre de Vergennes.
Le vent de la Révolution, l'épopée napoléonienne ont occulté l'œuvre de ce grand diplomate qui poursuit avec tact et ténacité la politique de Richelieu et de Louis XIV pour établir un équilibre européen. Jouant l'Empire ottoman contre Catherine de Russie, les Provinces-Unies des Pays-Bas contre l'Empire des Habsbourgs, renforçant l'alliance espagnole pour contrebalancer la puissance de l'Angleterre, il rendit à la France sa grandeur entamée par la désastreuse guerre de Sept ans.
La vie de Vergennes apporte une lumière importante sur la place de la France dans l'Europe de la fin du XVIIIe. Sa réflexion sur ce sujet, à une époque où une autre Europe se construit, reste un modèle de lucidité.

Jean-François Labourdette, Maître de conférences à l'Université d'Angers, est spécialisé dans l'histoire du XVIIIe siècle et l'étude des relations internationales de la France, en particulier avec le Portugal. Il a publié : Le Portugal de 1780 à 1802, La nation française à Lisbonne de 1669 à 1790, entre colbertisme et libéralisme.

Du même auteur...