Document sans nom

 

128 pages - 12 €

Format : 14 x 20,5

ISBN : 2 84321 084 4

Parution : 2006
Rainer Maria Rilke 
 
Serpents d'argent
 
Traduit de l'allemand et préfacé par Pierre Béhar


Les premiers récits de Rilke — enfin sortis de leur sommeil séculaire — révèlent la permanence de la quête du poète : celle d'un Absolu, de cet Ineffable dont il confiera plus tard à Stefan Zweig que son expression fut toujours la seule fin de son art. Tourmenté par une exigence d'absolu, l'homme est condamné à ne pouvoir l'atteindre dans un monde prosaïque et hostile.
Autre révélation de ces premiers textes en prose : dès l'origine, Rilke explora tout à la fois les voies du réalisme expressionniste le plus dur et celles de la prose poétique la plus éthérée, s'affirmant déjà comme le poète à double face de la modernité.

Rainer Maria Rilke (Prague 1875 - Montreux 1926), écrivain autrichien célèbre pour ses poèmes, tels Le Livre d'heures , les élégies de Duino ou les Sonnets à Orphée , ainsi que pour ses œuvres en prose, comme les Cahiers de Malte Laurids Brigge .
Ces récits de jeunesse, exhumés du Fonds Rilke, sont ici traduits pour la première fois.

Du même auteur...