Document sans nom

 

160 pages - 17,5 €

Format : 14 x 22

ISBN : 2 84321 014 3

Parution : 1999
Nicole Parfait 
 
Une certaine idée de l'Allemagne
L'identité allemande et ses penseurs de Luther à Heidegger
 


Dans une Allemagne du XVIIIe siècle politiquement anéantie, des penseurs vont s'attacher à concevoir une nation allemande idéale.
Cette école de pensée s'élabore avec Hamann et Herder pour se cristalliser dans les Discours à la nation allemande de Fichte. S'inspirant des principes de Luther, qui avait défini le peuple allemand comme prédestiné à accomplir la volonté divine ici-bas, elle se développe contre l'esprit rationaliste des Lumières. Au prix d'une véritable révolution, elle reconsidère les notions fondamentales de la philosophie – telles l'esprit, l'universel ou la liberté –, qui ne peuvent être pensées qu'en une langue allemande dont la pureté permet seule l'accès au vrai. Phénomène unique dans l'histoire de la pensée européenne, le nationalisme fonde ici la philosophie, qui le justifie en retour.
C'est l'histoire de cette aventure intellectuelle que retrace le présent ouvrage, montrant comment, du XVIIIe siècle à Heidegger, une nation, croyant jouir d'un rapport privilégié à la vérité, se pose en nouveau peuple élu. Composées avec les théories raciales, ces vues contribuèrent à l'établissement du national-socialisme, sur la ruine duquel la nouvelle Allemagne doit rebâtir son identité.

Nicole Parfait, docteur d'Etat en philosophie et germaniste, spécialiste de Heidegger, a enseigné la philosophie morale et politique dans diverses universités d'Amérique et d'Allemagne.

Du même auteur...